Beauté animale / de dürer à jeff Koons

b

2 préJugés moraux Et EsthétiquEs nous sommes tous marqués par Buffon et son Histoire natu- relle, publiée peu avant la révolution, à cause des irrésis- tibles portraits d animaux qu elle contient. mais Buffon fait aussi le tri entre les animaux nobles et les animaux « ignobles ». le bon et le beau, le laid et le mauvais se confon- dent. Ces classifications arbitraires peuvent expliquer nos phobies par exemple pour les insectes. de fait, certaines espèces sont négligées. aujourd hui, l art bouleverse ces valeurs et les artistes s attachent à des animaux longtemps dénigrés. C est le cas de la Chauve-souris de César ou de l Araignée de louise Bourgeois.

C

a aLBreCht dürer, Chauve-souris, 1522, aquarEllE Et EncrE noirE

sur papiEr, muséE DEs BEaux-arts Et D archéologiE, BEsançon

© BEsançon, muséE DEs BEaux-arts Et D archéologiE / (photo piErrE guEnat)

b César BaLdaCCini, Chauve-souris, 1954, fEr forgé, Dépôt au muséE

DEs BEaux-arts DE nancy, cEntrE pompiDou, muséE national D art moDErnE-

cEntrE DE création inDustriEllE

C PaBLo PiCasso, Le CraPaud, 1949, lithographiE, BiBliothèquE nationalE

DE francE, paris, © succEssion picasso, paris 2011

pagE DE DroitE : meLChior d hondeCoeter, Paons, mâLe et femeLLe, 1681,

huilE sur toilE, pEtit palais, muséE DEs BEaux-arts DE la villE DE paris,

paris © rmn-granD palais / agEncE Bulloz

a

8